jeudi 9 novembre 2017

Maison bilingue

Étant française et Hubby américain, il était pour moi évident d'élever nos filles pour qu'elles deviennent bilingues. Le français est non seulement ma langue maternelle, une part évidente de ma culture, mais c'est aussi une chance de vivre ailleurs si elles le souhaitent et puis de parler avec la famille en France.

J'essaye de motiver Hubby a apprendre le français depuis des années. Rosetta stone, répétition, il n’accrochais pas et je n'avais pas la patience non plus de le relancer à chaque fois.
D'après mes quelques recherches, il est recommandé que chaque parent se tienne à une langue. Il parle donc anglais aux filles et moi français. Exception faite si je veux dire quelque chose que tout le monde doit comprendre. Et puis certains mots ou expressions sortent en anglais par habitude. Je me traduis alors.
Quand les filles étaient petites, nous avons aussi une langue commune puisque nous utilisions un peu la langue des signes. Super utile quand le bébé n'est pas encore ou peu verbal. 
Depuis la naissance de Pumpkin, Hubby m'entend beaucoup parler français. Si j'avais du mal à lui parler en français sans avoir de réponse, avec un bébé/enfant ce n'est pas pareil. Il est naturel de leur parler même sans avoir de réponse verbale. Du coup il apprends en même temps. Il sait dire encore, bonne nuit, etc. 
A l'occasion je traduis si il me demande. Il n'a pas l'air de se sentir exclu. J’avoue quand même oublier parfois qu’il ne comprends pas. Il y a donc parfois quelques malentendus quand je demande quelqur chose en Francaos et qu’il lui dit de faite autre chose...

Jusqu’à il y a un mois je savais que Pumpkin comprenais parfaitement le Français. Elle n’avais pas d’hesitation quand je demandais quelque chose. Par contre elle me répondais toujours en anglais, sauf pour quelques rares mots.
Peanut c’était une autre histoire. Plus jeune, elle me regardais souvent d’un air qui me faisais douter son niveau de compréhension du Francais.
Et puis nous sommes allés en France. Cela faisais 4 ans que je n’étais pas rentrée...
Résultat au delà de mes esperencees niceau langue. Pumpkin fait maintenant des phrases complètes en français (il va falloir travailler les pronoms), et j’ai enfin droit à Maman au lieu de Mama. Peanut parle un peu, répète beaucoup plus, et surtout a prouvé à tout le monde qu’elle comprends finalement trés bien la langue.

Les enfants parlent l’anglais à la crêche et avec leur Papa. Je parle aussi avec les anglophomes. Du coup leur exposition à ma langue reste limitée.  J’essaye donc  d’inclure autant de francais que possible lorsque nous sommes ensemble. Quand j’y pense, je répète leurs questions dans ma langue. Je leur lis en Français, que ce soit ses livres en français ou an anglais (bonne gymnastique mentale). Dans la voiture j'essaye de privilegier des CD en Francais, que ce soit chansons ou histoires lues. Nous avons aussi des appels hebdomadaires avec la famille en France. On chante aussi quelques chansons en Francais ensemble, et si elles me reclament la télé, j’essaye de trouver des programmes francais sur Youtube.
Je pense que les choses changerons un peu quand elles apprendrons à lire et à écrire. Il me faudra à regrets sortir le Becherelle.

4 commentaires:

  1. C'est clairement la meilleure approche. N'abandonne pas le Francais comme langue de communication avec eux. Ne sous-estime pas non plus le pouvoir de la television en Francais. Series, films...

    Et welcome back, btw!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de risque que j’abandonne. Oui je compte bien sur la télé pour aider, j’ai aussi mi Siri en Français sur mon iphone, ça fait pratiquer la prononciation à l’ainée 😀
      On verra si j’arrive à écrire à peu près régulièrement.

      Supprimer
  2. C'est sur que c'est plus simple pour nous... francais a la maison seulement! Ca n'empeche pas mon fils de parler franglais mais on le reprend a chaque fois en lui redisant toute la phrase en francais ou en lui demandant de la redire en francais.
    La chose qui est difficile, c'est que les gens en france trouvent mignon les anglicismes qu'il dit et donc commence a les utiliser aussi... du coup, c'est dur de lui faire comprendre que non on dit pas "s'il te please" et je vais te "misser"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le moment je ne corrige pas trop sauf si vraiment ça ne veux rien dire. Pumpkin galère avec les “r”, et elles disent toutes les deux S’il te pied (ma grand-mère n’a pas trouvé ça aussi amusant que moi!).
      C’est sur que c’est pas facile quand le reste de la famille ne s’y met pas pour corriger non plus...

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails